Nous Joindre

  • : Amicale retraités CGT 77
  • :
  • Contact

Recherche

1 février 2018 4 01 /02 /février /2018 19:36
Pour un service public de qualité et de proximité
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2017 6 23 /12 /décembre /2017 11:03

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 12:42
Bonnes fêtes à tous
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 20:41
Oui un autre monde est Possible et il y a Urgence
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 14:02

L’ensemble des organisations syndicales de la Fonction Publique (CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU, Solidaires, CFTC, CGC,FA FP), réuni le 26 octobre 2017 au siège de l’UNSA, constate que les réponses du gouvernement ne sont pas à la hauteur des attentes des agents publics exprimées notamment lors de la mobilisation du 10 octobre dernier en matière de pouvoir d’achat, de garantie des engagements pris et d’emploi public.

Elles ont donc acté la poursuite de la mobilisation unitaire sur la base des revendications communes portées le 10 octobre dernier avec le large soutien des agents publics (dégel de la valeur du point d’indice, non rétablissement de la journée de carence ...).

C’est pourquoi, si la position du gouvernement n’évolue pas favorablement à l’égard de ces revendications aucune organisation syndicale ne se rendra à la convocation de l’Assemblée Plénière du Conseil Commun Fonction Publique du 6 novembre présidée par le ministre. Les organisations syndicales appellent d’ores et déjà à un rassemblement militant le lundi 6 novembre devant Bercy à midi.

Le principe d’une prochaine rencontre est déjà acté.

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 08:18

Vendredi 20 octobre 2017, devant le Conseil Départemental à Melun, le personnel de l’aide sociale à l’enfance manifestait à l’appel de la CGT locale pour dénoncer ses conditions de travail et lancer un véritable cri d'alerte sur le manque de moyens pour mener leurs missions à l’égard des enfants et des jeunes en grande fragilité.

8 Maisons Départementales des Solidarités fermées sur 14, 150 personnes sur le parvis du CD et de la Préfecture.

Une délégation a été reçue et une proposition de créer des groupes de travail a été faite par l’employeur.

Dans notre département comme partout en France la mobilisation continue, pour un service public de qualité en réponse au besoin des populations.

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 16:03
 
Paris le 12 octobre 2017
 
Les organisations syndicales de la fonction publique CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU, Solidaires, CFTC, CGC, FAFP, se félicitent de la forte mobilisation des agent.e.s.
Avec près de 400 000 manifestant.e.s sur l'ensemble du territoire et un nombre important de grévistes dans les trois versants de la Fonction Publique ce sont un mécontentement et une forte inquiétude qui se sont exprimés.
Il n'y avait pas eu une telle mobilisation depuis 2007.
Désormais, la balle est dans le camp du gouvernement.
Il doit redonner aux agent.e.s des perspectives et les moyens d’accomplir leur mission pour mieux répondre aux attentes de la population.
Il doit engager une véritable réflexion sur la question des services publics.
Le 16 octobre prochain, c'est en rappelant l’urgence des revendications portées dans l’unité lors de la manifestation du 10 octobre (augmentation du pouvoir d’achat, refus de jour de carence notamment) que nous aborderons le rendez-vous salarial
 
 
D’ores et déjà les 9 organisations ont convenu de se revoir pour partager leurs analyses des propositions du Gouvernement.
 
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 09:01

Grèves et manifestations de tous les fonctionnaires, à l'appel de toutes les organisations syndicales.

Pour un service public de qualité en réponse aux besoins de la population et contre la marchandisation des services

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 09:32

*La mort du salaire brut*

Macron prépare la plus terrible attaque contre nos salaires de toute l’histoire de notre pays. Du jamais vu.
*Il va supprimer le salaire brut*.
Les grands médias des 9 milliardaires font mine de nier ou déforment la réalité : comme si seul comptait le salaire net en bas de la feuille de paie.
Mais non, c’est le salaire brut qui compte !
Réexpliquons le à nos concitoyens car le pouvoir cherche à supprimer les feuilles de paie papier et à les « simplifier » pour pas qu’on voit la manœuvre.
Le salaire net c’est pour payer la force de travail.
Le salaire brut c’est pour payer la reproduction de la force de travail.
Le salaire net on vit avec au mois le mois
*Le salaire brut on vit avec tout au long de la vie*.
Le salaire net vous permet de consommer et de vivre quotidiennement.
*Le salaire brut vous permet de faire face à tous les aléas de la vie, quand vous avez besoin de logement, quand vous êtes en charge de famille, quand vous êtes malades, quand vous avez un accident du travail ou une maladie professionnelle, quand vous êtes au chômage, et quand vous êtes en retraite*.
Les cotisations ne sont pas des impôts, elles sont obligatoirement pré affectées à ce pourquoi elles sont collectées, elles ne vont pas aux caisses publiques, car les différentes caisses de Sécurité sociale sont de droit privé (et devraient être gérées par les cotisants, les représentants des salariés normalement élus comme cela l’était à l’origine de la _« Sécu »_. Allez revoir le film _« La sociale »_ de Gilles Perret).
Le salaire brut ce n’est pas une _« charge »_ comme ils le disent, c’est un bonheur.
C’est une partie du salaire mutualisée et redistribuée à chacun selon ses besoins, c’est ce qu’il y a de plus beau dans notre pays.
*Le salaire brut vous est redonné en « temps différé »* quand vous êtes malades, en « temps indirect » pour le logement, mais aussi en « temps réel » quand vous êtes en retraite (car dans ce cas il va en direct, de ceux qui travaillent à ceux qui sont en retraite, la retraite par répartition n’est pas une épargne !).
C’est le capital, l’actionnaire, l’employeur qui paient votre protection sociale, le salaire brut, chaque mois, en même temps que votre salaire.
*Macron a déjà supprimé les cotisations familiales*, il a baissé les cotisations parfois jusqu’à 1,6 ou 1,9 fois le smic. Là, *il supprime et remplace tout par l’impôt*.
*C’est vous, par vos impôts, qui allez payer dorénavant à la place de votre patron. Un hold up de 470 milliards contre vous ! Un cadeau géant de 470 milliards pour le Medef.*
Pour tenter de masquer ça, ils vont augmenter de quelques euros votre salaire net mais baisser de centaines d’euros votre salaire brut.
Ils baissent le haut de la feuille de paie en faisant croire qu’ils augmentent le bas de celle-ci. C’est un coup de bonneteau.
Et c’est pourquoi Macron diffère le prélèvement de l’impôt à la source prévu fin janvier 2018, purement pour manipuler, cacher cette énorme arnaque.

_Gérard Filoche_*La mort du salaire brut*

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 05:50
Partager cet article
Repost0

Pour Le 18

Pages

Catégories